Jan Hammer / Miami

don_johnson_jan_hammer_philip_michael_thomas
Don Johnson / Jan Hammer / Philip Michael Thomas

Est un compositeur et musicien tchèque né le 17 avril 1948 à Prague (Tchécoslovaquie, aujourd’hui République tchèque). Il fut claviériste et pianiste au sein du groupe de Mahavishnu Orchestra. Il intervient également au clavier auprès de Billy Cobham dans l’album Spectrum, ainsi que dans le groupe de Jeff Beck. Au fait des innovations instrumentales de l’époque, (Fender Rhodes, Minimoog, Oberheim, Hohner D6 Clavinet et autres synthétiseurs des années 1970), il aborde principalement le jazz-rock fusion.

Il a également participé à une scène avec Eddie Van HalenTony LevinBill Bruford au Les Paul Tribute Show le 18 août 1988 (Dont le morceau Hot for Teacher)

Crockett’s Situation Theme 2010 Remix

Miami est située à la même latitude que Taïwan, et la même longitude que l’Équateur. La ville s’étend sur une superficie de 143,15 km2, dont 92,68 km2 de terres émergées. Parmi les métropoles des États-Unis, elle est la plus petite en étendue (San Francisco et Boston sont légèrement plus grandes).

La municipalité et ses banlieues occupent une large plaine littorale sur l’estuaire de la Miami River. Elle est située entre deux parcs nationaux, celui des Everglades à l’ouest et celui de la Biscayne à l’est. Son altitude moyenne avoisine 0,91 m et ne dépasse pas 4,5 m, surtout près de la côte. Les points les plus hauts se trouvent sur le Miami Rock Ridge (en), un affleurement calcaire dans l’est de l’agglomération. Le centre-ville est situé sur la côte de la baie de Biscayne qui est parsemée de nombreuses îles, naturelles ou artificielles, dont la plus étendue abrite Miami Beach et South Beach. Le Gulf Stream, un courant chaud, passe à quelque 24 km de la côte et permet à Miami d’avoir un climat chaud toute l’année.

La région métropolitaine de Miami englobe le comté de Miami-Dade ainsi qu’un grand nombre d’îles, parmi lesquelles Miami Beach (reliée à la côte par sept ponts routiers), Virginia Key et Key Biscayne (desservie quant à elle par le Rickenbacker Causeway).

Le substrat rocheux de la ville est appelé oolithe de Miami ou calcaire de Miami. Il est recouvert d’un sol peu épais d’une moyenne de 15 mètres. Les roches calcaires se sont formées il y a environ 130 000 ans au cours de la période interglaciaire du Sangamon. La région de Miami était alors située sous une mer peu profonde dans laquelle se déposèrent des couches d’oolithes et de coquilles de Bryozoaires. Le niveau des océans commença à baisser avec le début de la glaciation du Wisconsin, il y a environ 100 000 ans et le lagon commença à émerger. Le terrain s’est formé à l’origine lorsque les terres étaient immergées, grâce à la présence abondante de carbonate de calcium dans l’eau de mer. Du fait de la capture de l’eau des océans dans les calottes polaires, le niveau de la mer s’est abaissé et de nombreuses terres se retrouvèrent émergées, formant ainsi des cayes.

Vue panoramique de la ville, la nuit.

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s