Au-Delà

audela_120x160Qui a vu ce film? … Hier soir fut la première pour moi, mais je dois le revoir (…) un miracle qui ne cesse d’étonner. “Au-delà” est le mélodrame le plus abouti d’Eastwood, si l’on accepte la définition du genre par Serge Daney, selon lequel le spectateur s’identifie non pas avec un personnage mais avec le réseau symbolique dans lequel tous les personnages sont pris.

“Au-Delà” raconte l’histoire de trois personnages touchés par la mort chacun à sa façon. George (Matt Damon) est un ouvrier américain capable de communiquer avec les morts. A l’autre bout du monde, Marie (Cécile De France), une journaliste française, voit sa vie bouleversée après avoir frôlé la mort. Et lorsque Marcus, collégien à Londres, perd la personne la plus proche de lui, il a désespérément besoin de réponses. En quête de la vérité, leurs chemins vont se croiser… Ce qu’ils croient ou veulent percevoir de l’au-delà changera leur vie à jamais.

À mon avis: Les personnes qui font cette rencontre avec un être d’Amour «reviennent à la vie» transformées. La vie prend un nouveau sens pour elles, les valeurs de ce monde (compétition, orgueil, égoïsme, rentabilité, argent, pouvoir, etc.) sont renversées et elles n’ont qu’une envie: aimer les autres gratuitement et manifester l’amour qu’elles ont rencontré et vécu. Elles n’ont plus peur de la mort.

Merci de vos commentaires…

One thought on “Au-Delà

  1. Les Expériences de Mort Imminente (EMI) sont des témoignages racontés par des personnes que l’on croyait décédées, et qui sont revenues à elles par la suite. Ces personnes disent avoir été au seuil de la mort et avoir entr’aperçu ce qu’il y a après. Il existe malheureusement peu d’études sérieuses sur ce sujet. La plupart du temps, c’est le scepticisme qui règne parmi les scientifiques. Ils pensent que le cerveau, sous alimenté en oxygène (ou subissant des stress chimiques brusques), produit des images ou des fantasmes que rapportent ensuite les patients, croyant qu’ils ont vécu quelque chose de réel.

    Nous pouvons toutefois noter qu’en dehors des particularités individuelles, il se dégage de tous ces témoignages une sorte d’expérience commune à la plupart des personnes, pourtant ayant vécu à des époques très différentes, et venant de cultures (et donc de croyances) très diverses. Cette «expérience commune» peut être décrite comme suit :

    Les personnes se retrouvent hors de leur corps physique, planant dans l’environnement immédiat. Elles peuvent voir et entendre l’entourage qui s’agite autour de leur corps, constater leur décès apparent, etc. Parfois, elles ont conscience d’avoir un nouveau corps, éthéré, qui leur permet de voir à travers les parois, de se déplacer dans l’air.
    Pas toujours, mais souvent, elles voyagent dans une sorte de tunnel, vers une lumière. Dans cette lumière, certains aperçoivent des proches décédés qui viennent à leur rencontre.
    Plusieurs personnes disent avoir senti une grande chaleur, douce, pleine d’amour, qui émanait de la lumière. Certains ne voient juste que la lumière-amour, d’autres distinguent un être spirituel, nouveau, au sein de cette lumière. L’amour qui s’en dégage les inonde et les remplit. Ils ont un profond sentiment de plénitude. Ils se sentent vraiment aimés et connus, inconditionnellement.
    Ils sont attirés par cette lumière-amour mais son accès leur est empêché. Ils sentent que c’est le moment pour eux de repartir en arrière, de réintégrer leur corps.

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s