La tête dans les étoiles

DCIM100GOPROGOPR0679.JPG

Pour éviter d’avoir des étoiles avec un flou de mouvement, il existe une règle connue des astrophotographes : la règle de 500 (500 Rule, chez nos amis anglophones). Cette règle permet de fixer le temps de pose à ne pas dépasser lorsque vous photographiez les étoiles pour éviter des étoiles en mouvement.

La formule pour déterminer le temps de pose à ne pas dépasser est la suivante :500 / focale utilisée (en mm) = temps de pose à ne pas dépasser (en secondes)

Prenons un exemple. A 16mm, la formule me donne : 500 / 16 = 31 secondes. Je peux réaliser une pose longue jusqu’à 31 secondes sans voir bouger les étoiles sur mon image.

Voici une liste (non exhaustive) du matériel que vous pouvez utiliser pour photographier les étoiles :

  • un boîtier photo avec de bonnes performances dans les hauts ISO. C’est essentiel car vous allez photographier avec une valeur ISO élevée pour capter le maximum de lumière
  • une seconde batterie, la pose longue ça consomme
  • un objectif grand angle et lumineux (de f/1.8 à f/4). Le grand angle est important afin d’avoir une grande zone de ciel. Privilégiez par exemple un objectif 11-16mm en APS-C et 16mm en plein format. Plus vous allez utiliser une longue focale, plus vos photos d’étoiles seront « zoomées », et il sera aussi difficile d’intégrer l’environnement à l’image.
  • un trépied stable avec la possibilité d’orienter votre appareil vers le ciel. Sans lui, difficile d’avoir des images nettes car le moindre mouvement d’appareil rendra votre image floue.
  • une télécommande ou une fonction retardateur. En complément du trépied, la télécommande permettra de ne pas transférer de vibrations à l’appareil photo lors du déclenchement.
  • un petit pull, la nuit il fait froid, même en été

Comment faire la mise au point sur les étoiles ?

En pleine nuit, il est difficile de faire la mise au point sur les étoiles, ou le ciel en règle général. Les étoiles étant très loin de nous, il est cependant possible d’utiliser la mise au point manuelle de votre appareil et de régler votre mise au point à l’infini.

Si vous n’arrivez pas à faire la mise au point sur l’infini, essayez de faire la mise au point sur un élément suffisamment loin (environ 50m et plus) et vous serez bon. Une fois la mise au point faite sur l’infini, passez en mise au point manuelle et n’y touchez plus.

Les astuces à connaître

Pour faciliter la prise de vue, il est conseillé d’emporter avec vous une lampe torche, ou mieux, une lampe frontale, afin de pouvoir régler votre appareil photo dans la pénombre.

Sur trépied, pensez aussi à désactiver la stabilisation optique et à masquer l’oeilleton du viseur lorsque vous déclenchez. Cela évitera toute lumière parasite venant de l’arrière qui pourrait traverser votre viseur. Si vous n’utilisez pas le mode Live View pour la prise de vue et que vous avez un reflex, pensez à lever le miroir avant le déclenchement (option accessible dans les réglages) pour limiter les vibrations.

DSC_6069

La vitesse et la règle de 500 / 500 Rule

Pour éviter d’avoir des étoiles avec un flou de mouvement, il existe une règle connue des astrophotographes : la règle de 500 (500 Rule, chez nos amis anglophones). Cette règle permet de fixer le temps de pose à ne pas dépasser lorsque vous photographiez les étoiles pour éviter des étoiles en mouvement.

La formule pour déterminer le temps de pose à ne pas dépasser est la suivante :

500 / focale utilisée (en mm) = temps de pose à ne pas dépasser (en secondes)

Prenons un exemple. A 16mm, la formule me donne : 500 / 16 = 31 secondes. Je peux réaliser une pose longue jusqu’à 31 secondes sans voir bouger les étoiles sur mon image.

500 / (coeff multiplicateur x focale utilisée (en mm) = temps de pose à ne pas dépasser (en secondes)

Ainsi, un reflex Nikon avec une focale 11 mm donne : 500 / (1,6 x 11) = 28 secondes.

A vous de faire les calculs pour votre objectif afin de déterminer la vitesse basse à ne pas dépasser.

Source Phototrend.

Mes premières images de mes nuits du 11 au 15 août 2018.

 

 

 

Auteur : Heartinstars

La Photo avec un grand P s’est introduite dans ma vie en 1974. Le regard: Ceux ou celles qui s’essayent à la Photo tentent de capter l’instant, de sublimer le présent, de capturer la lumière, de raconter l’émotion, de raconter des histoires. Chacun son regard, chacun son style qui évolue de jour en jour. Dans ce blog, je vous laisse entrevoir ce que je vois... Ce que mes yeux captent... Ce blog est, à l'heure actuelle, en cours de construction...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s