Jungfraujoch

Le Jungfraujoch est un col entre le Mönch et la Jungfrau dans les Alpes bernoises sur la frontière entre les cantons de Berne et du Valais. C’est le point le plus bas sur l’arête entre le Mönch et la Jungfrau, à 3 471 mètres d’altitude. Il est souvent appelé le « toit de l’Europe » dans les guides touristiques et comprend la station de chemin de fer la plus haute d’Europe
La première traversée a été faite en juillet 1862 par Leslie Stephen, F. J. Hardy, H. B. George, MM. Liveing, Moore, et Morgan, avec les guides Christian Almer, Christian et Peter Michel, Ulrich Kaufmann, P. Baumann et C. Bohren.

Non loin vers l’est, est situé le Sphinx, un pic de 3 571 mètres, depuis le Jungfraujoch sur le côté valaisan jusqu’au grand glacier d’Aletsch. Un ascenseur conduit au sommet du Sphinx, où sont situés une petite plate-forme d’observation ainsi qu’un observatoire scientifique.
Le Jungfraujoch est aussi le siège d’une station de recherche atmosphérique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s