Shania Twain and the Bolex Paillard 16mm

Bolex 2Shania Twain – When You Kiss Me… and the Bolex Paillard

Bolex International S.A., anciennement Paillard-Bolex, est une entreprise suisse de Sainte-Croix près d’Yverdon-les-Bains dans le Canton de Vaud, fabricant des cameras de la marque Bolex.

 

 

shania_twain_101Endless Love de 1981 film de drame romantique réalisé par Franco Zeffirelli , mettant en vedette Brooke Shields et Martin Hewitt, mais aussi Tom Cruise ‘s premier rôle cinématographique. Le scénario de Judith Rascoe a été adapté du roman de Scott Spencer . La musique originale a été composée par Jonathan Tunick .

Le film était un succès au box office, et la chanson thème du film par Diana Ross et Lionel Richie , également appelé ” Endless Love “, est devenu un tub sur le Billboard Hot 100 , et a été le seul le plus vendu dans la carrière de Diana Ross

 

Shania Twain Endless Love ft. Lionel Richie  

 

 

Distribution du Film Endless Love

D16 le retour de la camera Bolex

Bolex, fabriquant de caméra iconique du milieu du siècle dernier, a toujours une empreinte bien visible dans l’imaginaire commun tant il a fabriqué de caméras 8mm et 16mm grand public qui ont inspirées le début de carrière de nombreux réalisateurs.

Portraits avec une Bolex EBM 16mm / Film Stock: Kodak Vision2 5201 50D / Music: “Echoes of Mine”

Mais Bolex ne fait pas seulement parti de l’histoire puisqu’ils ont présenté une nouvelle caméra numérique : la D16.

Bolex D16En voici quelques caractéristiques :

– Capteur CCD (fabriqué par Kodak), taille Super 16 – 12.85 mm (H) x 9.64 mm (V)

– Résolution de 2048 x 1152 (Super 16mm mode) ou 1920 x 1080 pixels (16mm mode)

– Enregistrement en RAW sur CompactFlash, en 12 bits

– Sensibilité : de 100 à 400 ISO

– Cadence : jusqu’à 32 fps en 2K, 60 fps en 720p, 90 fps en 480p

– Monture : C-mount de base (oui, je sais…), PL, EF et B4 en option

– Prix estimé : 3299 $ environ 3000.-

Outre l’aspect rétro (qui, cela dit, fait fureur en ce moment, je passe le retour des Lomo et autres Instagram…

Il était une fois 1990 et une caméra Bolex 16mm en Time Lapse…

Quelques modèles de caméra étaient disponibles en pré-vente, reste à voir au moment de sa sortie le public que cette caméra “vintage” trouvera.

Pour plus de détails, vous pouvez consulter le site de Digital Bolex.

Des nostalgiques de la caméra à pellicule 16mm ont lancé le pari fou de ressusciter cet ancien modèle phare des années 60 en version numérique. La Digital Bolex est une caméra numérique filmant en 2K au format RAW avec un capteur CCD Kodak qui, ironie du sort, lança le format 16mm en 1923.

Surnommée la “D16“, la Digital Bolex arbore un boîtier en magnésium et plastique rigide avec une poignée détachable et ressemblant trait pour trait aux anciennes caméras 16mm. Elle filme des images en 2K (2048×1152) au format Adobe CinemaDNG (RAW) avec un capteur CCD fabriqué par Kodak. La D16 permettrait de produire ainsi des films de qualité cinématographique pour un prix estimé à 3000 dollars.

“La D16 est une caméra faite par des cinéastes pour des cinéastes”, explique Joe Rubinstein, co-fondateur de Digital Bolex. “Il s’agit de créer une caméra qui peut facilement s’intégrer dans votre production actuelle en 16mm, la mettre sur un trépied, et utiliser les mêmes objectifs”.

Le choix du CCD en lieu et place d’un CMOS (devenu la norme) est justifié par Joe Rubinstein comme “plus simple pour que la caméra enregistre l’image”. Quant aux choix du 2K en RAW à la place du 4K qui se généralise, le fondateur explique qu’il s’agit d’un choix artistique.

“Le 4K offre beaucoup de détails dans l’image qui ne sont pas forcément utiles dans la plupart des cas. Le public regarde la lampe à l’arrière-plan et ne se concentre pas sur l’histoire”.

La D16 filme en Cinema DNG, le format RAW open source d’Adobe. Le format RAW est déjà utilisé en vidéo sur les caméras Ikonoskop et Blackmagic.

Il était une fois T6 en 8mm

Le survol de T6 Warbird commémore les parents d’Ashley, l’Evan et Peggy Zeiger, qui sont morts dans un accident d’avion T6 en mars 2010. Billy Strickland, le pilote du survol, était le meilleur ami de Dr. Zeiger’s et wingman. 😦

Filmé avec une Bolex 280 Super 8
Ektachrome 100D et Tri-X B&W Reverse Film Musique de Joe Purdy “Wash Away”

Hommages à vous tous

Le projet Digital Bolex a démarré en avril 2012 lors du lancement de la Blackmagic Cinema qui filme également en 2K au format RAW. Une coïncidence ? Toujours est-il que les caméras de cinéma numérique “low-cost” se développent sur le marché depuis le succès des HDSLR (Canon 5D/7D) et des caméras RED. Mais l’idée de proposer une caméra 16mm filmant en 2K est séduisante, car elle répond à une vraie demande des cinéastes amateurs et des étudiants qui veulent se faire la main sur des modèles bon marché, mais performants. La D16 confirme aussi le développement du format RAW dans la vidéo et le rapprochement avec le monde de la photo dont les optiques sont largement reprises. Après 30 ans de règne du caméscope, qui aurait cru que la caméra reviendrait en force ?

Diverses Bolex de la collection