Windegghütte 2049

Windegghütte 2049.
Aimer c’est rayonner de l’éclat intime d’une lumière qu’on s’invente à deux et qui est là même s’il n’y a que soi. – Aimez-vous la nuit ? – Oui avec beaucoup de lumière, car l’amour est dans la lumière surtout en altitude…💫❤️

mLut Dlog v3 Motion VFX.

 

 

EagleMoon L1D20C Hasselblad Panorama 20 Mpg

 

 

On est toujours entre deux temps, deux mouvements, dans l’intervalle, la faille entre deux mesures, par-dessus laquelle il faut sauter, à défaut de pouvoir y jeter un pont, qui ne tiendrait pas sous notre poids… 🇨🇭❣️👈

 

We do what we’re told

Clarendon. Extrait de:
We do what we’re told!
told to do
one doubt
one voice
one war
one truth
one dream.
Belle Italie, quiconque a un rêve devrait aller en Italie. Peu importe si l’on pense que le rêve est mort et enterré, en Italie, il se lèvera et marchera à nouveau.

 

Goldfinger Street. Furka Pass

Le col de la Furka est un col des Alpes suisses situé à 2 429 mètres d’altitude. Il permet de relier la vallée du Rhône à Andermatt. Le col est le quatrième plus haut col routier des Alpes suisses. Le col à été emprunté en 1964 pour la réalisation des scènes de poursuites entre l’Aston Martin DB5 de James Bond et la Ford Mustang conduite par Tania Mallet qui elle ne réalisa que Goldfinger dans sa carrière d’actrice.

Sur le versant ouest, la route du col passe à quelques centaines de mètres du glacier du Rhône, source du fleuve du même nom, et permet de le découvrir depuis un promontoire. Sur le versant ouest, jusqu’à Gletsch (1 753 m), la route du col de la Furka est la même que celle du col du Grimsel.

Le col s’élève entre les Alpes uranaises et les Alpes lépontines, au cœur du massif du Saint-Gothard.

Séquence réalisée le 19 juillet 2018 après mon arrêt vers le Glacier du Rhône, mais ça c’est une autre histoire à voir de ses propres yeux. Je vous laisse comparer et trouver les endroits des deux extraits.

À vôtre plaisir.

 

 

The Furka pass is a pass of the Swiss Alps at an altitude of 2,429 meters. It connects the Rhone Valley to Andermatt. The pass is the fourth highest road pass in the Swiss Alps.

On the western slope, the pass road passes a few hundred meters from the Rhone glacier, source of the river of the same name, and allows to discover it from a promontory. On the western side, as far as Gletsch (1,753 m), the Furka Pass road is the same as that of the Grimsel Pass.

The pass rises between the Uran Alps and the Lepontine Alps, in the heart of the Gotthard Massif.

Sequence taken on July 19, 2018 after my stop at the Rhone Glacier, but that's another story to see with his own eyes. Perhaps I will decide after the summer holidays to make a small montage of images collected at the Glacier that same day with "Eagle Air" my inseparable 
little drone of DJI.

I let you compare and find the locations of both extracts.

To your pleasure.

 

Goldfinger Trailer Furka Pass

 

Goldfinger Trailer

Game of Drones

À l’avenir du Drone.

Regardez les traces dans les champs, comme si l’avenir était tracé de lignes, de rectilignes et de contours, un peu semblable à nos lignes de vies sur la paume de nos mains. En apparence, la vie n’a aucun sens, et pourtant, il est impossible qu’il n’y en ait pas un ! Il n’y a que deux façons de vivre sa vie : l’une en faisant comme si rien n’était un miracle, l’autre en faisant comme si tout était un miracle. Les technologies modernes déshabillent à l’envi le passé. Je le constate en réalisant des clips, pour lesquels j’utilise désormais des drones. Il est plus facile de partager l’avenir que le présent…

Sur une musique de Blade Runner, “Game of Drones” est filmé en slow-motion, effet d’ultra ralenti réalisé en 120 images secondes, technique caractéristique de l’animation, mais aussi technique de base de la photographie.

J’avais à l’époque retenu une phrase de Roy Batty en voyant le film de Blade Runner:

J’ai vu tant de choses que vous, humains, ne pourriez pas croire. De grands navires en feu surgissant de l’épaule d’Orion. J’ai vu des rayons fabuleux, des rayons C, briller dans l’ombre de la porte de Tannhäuser. Tous ces moments se perdront dans l’oubli comme les larmes dans la pluie.

Extrait du film « Game of Drones » Une version longue suivra.

 

 

Not In Love In Love.

L’amour embellit tout, jusqu’à la beauté même, ou plutôt il fait la beauté. C’est à lui qu’un beau teint doit sa vivacité; par lui, par son pouvoir suprême, des boucles de cheveux ornés de quelques fleurs, sont autant de filets où se prennent les cœurs.

Les merveilles naissent sans qu’on les sème Un épi est tout de blé ❤

Étang de la Gruère

Faire des premières fois… Voilà ce qui me fait vivre, voilà ce qui me donne envie de me lever tous les matins. Le goût de l’aventure, le parfum de la découverte.

Tout simplement en photos et vidéo Time lapse histoire de se changer les idées! WOW, le soleil est radieux…

Pour ma part, je me suis retrouvé seul vers un magnifique étang, comble de l’histoire, personne en promenade aujourd’hui, sauf le photographe et son D1x!

 

La zone autour de cet étang est une tourbière formée il y a 12 000 ans. L’étang lui-même a été créé au xviie siècle pour alimenter un moulin à céréales, d’où son nom rappelant les “gruaux” d’avoine. En parallèle, la tourbe y est exploitée pour le chauffage jusqu’en 1943, année de l’assèchement du marais.

Le 5 février 1980, le gouvernement du canton du Jura place l’étang sous la protection de l’État en le transformant en réserve naturelle. Dans les années 1980, un plan de régénération a été mis en place afin de combler les galeries utilisées pour l’extraction de la tourbe.

En 1996, un plan de gestion représentant le résultat d’un premier consensus entre les différents acteurs et partenaires de plus de 100 hectares de réserve naturelle répartis sur quatre communes – Saignelégier, Tramelan, Le Bémont,Montfaucon – est établi dans un but de préserver cet espace naturel qui est aussi un terrain de détente visité par 100 000 à 150 000 personnes chaque année. Elles s’y adonnent à la balade, au pique-nique, à la baignade, au patin sur la glace en hiver et à la pêche (brochetperchecarpetanche, introduits par l’homme).

Eagle AIR Oxygene Pt. 14

Merci de vos accueils dans ce beau Valais.
Du 18 au 22 avril, que de belles rencontres et retrouvailles tout en partages aussi
et qui marqueront certes une sorte de nouveau départ.
Idéalement nous sommes ce que nous pensons.
Dans la réalité, nous sommes ce que nous accomplissons.
À l’Avenir du drone ❤