Pikes Peak, c’est quoi?

C’est une course de côte longue de 19,9 km, où il s’agit de négocier 156 virages, souvent bordés de précipices. Le départ est situé à 2865 m d’altitude et l’arrivée à 4301 m, d’où son surnom de «Course vers les nuages». Cette ancienne route empruntée par les chercheurs d’or du Colorado était à l’origine entièrement en terre, ce qui augmentait encore la difficulté, à cause de la poussière soulevée. Depuis, elle a été recouverte d’asphalte, d’abord partiellement puis, aujourd’hui, entièrement

Les chiffres donnent le tournis quand on sait que la course se dispute sur les hauteurs de l’État du Colorado : 145 km/h en moyenne, des pointes à 240 km/h pour 156 virages et 2000 mètres à gravir, de 2800 à 4300 mètres d’altitude. La distance parcourue ? 19 kilomètres, en 8 minutes, 13 secondes et 878 centièmes.

Loeb le cow-boy

À certains endroits l’on peut apercevoir plus de 240km/h sur le compteur, et il n’y a aucunes barrières de protection aux bords de la longue montée…

« Pour monter aussi haut, nous avons préféré envoyer une fusée »: le slogan s’étalait partout lundi matin dans les pages des journaux français, très loin de ce marché US dont Peugeot a longtemps rêvé. Alors que les marchés bruissent de rumeurs de reprise de la marque française par General Motors, Loeb a fait gagner une 208 en Amérique, c’est toujours ça de pris, pour l’honneur.

Le champion alsacien a dompté sa 208 PP comme les cow-boys de Colorado Springs le jour du grand rodéo. Et il a bluffé les Américains, qui le considèrent désormais comme un extra-terrestre: « Nous n’avons jamais vu un pilote de ce calibre ici », a dit l’un des commentateurs locaux, estomaqué par son chrono record.

Comme pour le saut de Baumgartner et ses 39.000 mètres de chute libre, la mise en scène était signée Red Bull, de bout en bout. C’était deux fois plus long que pour l’Autrichien, huit minutes de montée au lieu de quatre minutes de chute libre. C’était intense et dangereux, comme tous ces sports extrêmes chers à Dietrich Mateschitz, le fondateur de Red Bull. C’était parfait aussi pour les réseaux sociaux, à en juger par la quantité de tweets de fans défilant sur l’écran du site officiel (redbull.tv bien sûr) pendant que Loeb gravissait, en « live » et en « streaming », dans sa fusée à roulettes, cette Pikes Peak revue et corrigée car asphaltée de bout en bout.

L’exploit sportif est moindre que quand Peugeot a gagné à Pikes Peak, en 1988 et 1989, sur un parcours en terre, avec une 405 T16 rustique pilotée par Ari Vatanen, puis Robby Unser. Mais c’était quand même un joli moment de sport auto, dans une Amérique profonde où l’on adore les pilotes qui ressemblent à des cow-boys. Comme Loeb.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Sur sa route, Sébastien Loeb croise bon nombre de spectateurs autant que de virages étroits avec presque aucune mesure de sécurité. Avec 875 chevaux sous le capot d’une Peugeot 208, le principal sentiment lorsque l’on regarde cette caméra embarquée est l’instinct de survie dont fait preuve le nonuple champion du monde des rallyes au regard de cette performance, hallucinante de précision et de sang froid. Et pour rappel, le record de la mythique course de Pikes Peak a été pulvérisé. Le précédent était à 9 minutes et 46 secondes…

Article du journal du MATIN

US-Car Kirchberg / BE

Aujourd’hui, petit tour du côté de Kirchberg. Ce rassemblement de passionnés de véhicules américains de toute la région bernoise, même divers concerts et des shows, les visiteurs se sont baladés au milieu de stands des marchands venus. L’occasion pour moi de passer par là accompagné de la GoPro Hero 3…

Voici « On The Beach »

Prochain r.d.v à ne pas manquer samedi le 1er juin 2013 au Landeron

800_800_landeron_classic_1juin2013

Oldtimer Gallerie Toffen

Inauguration de la première Galerie d’Oldtimers en 1984. Centre de commerce pour tous les collectionneurs et les amateurs de véhicules classiques à 2 ou 4 roues. Destination pour toute la famille. Des véhicules de toutes époques et origines son présents sur une surface de 3’000 m2. L’exposition est complètée par une collection des juke boxes.

Heures d’ouverture:    de mardi au dimanche de 10h.00 à 18h.00

« Etudes » Maserati 

Musique: Mike Oldfield « Etude »

Lamborghini Gallardo

GoPro Hero et la Lamborghini Gallardo est une voiture sportive de prestige du constructeur italien Lamborghini, la plus produite de la marque à ce jour. Sa conception est dirigée par Audi, propriétaire de la marque depuis 1998. Très attendue lors de sa présentation au salon automobile de Genève 2003, elle est conçue pour concurrencer la Ferrari 360 Modena. Très attendue par ailleurs en raison de la gestion marketing de Lamborghini. En effet, la marque dévoila seulement la version V10, 5 litres de 500 chevaux au Salon de Paris 2002.

Le nom de la Gallardo évoque une célèbre race de taureaux de combat de la région de Cadix, nom utilisé afin de rester fidèle aux vœux de Ferruccio Lamborghini, le fondateur né sous le signe du taureau. La Gallardo devrait être construite à 1350 exemplaires par an.

La Blonde à la Lamborghini Gallardo

 

l’A5 Branche Est – Chantiers aux Marais-de-Brügg Part 1

Après plus de 30 ans de planification, le premier coup de pioche du contournement de Bienne à en lieu le 3 décembre 2007. Ce grand chantier fera partie du quotidien des Biennois et des communes avoisinantes pendant douze ans au moins. L’autoroute de contournement changera favorablement le visage de la ville et rendra le trafic plus supportable dans la région.

A partir de l’actuelle jonction de Bienne Est, aux Champs-de-Boujean, l’A5 Biel-Bienne passe d’abord par le tunnel du Längholz avant d’apparaître à ciel ouvert dans le secteur d’Orpond, puis d’arriver par le tunnel du Büttenberg à l’échangeur des Marais-de-Brügg. De là, la branche Ouest de l’A5 Biel-Bienne se prolonge jusqu’à la jonction du tunnel de Vigneules avec l’A5 actuelle, dans le secteur du Rusel. L’A5 Biel-Bienne comptera  quatre pistes entre les Champs-de-Boujean et le Faubourg du Lac, alors que le tunnel de Vigneules comptera deux pistes.


Le projet global du contournement autoroutier de Bienne («A5 Biel-Bienne») s’articule en plusieurs projets partiels:

Projet partiel Longueur Etat de la planification Début prévu
des travaux
Mise en exploitation
Branche Est Büttenberg
(tunnel)
1,5 km en construction 2007 2016/17
Orpond
(à ciel ouvert)
0,5 km en construction 2008 2016/17
Längholz
(tunnel)
2,5 km en construction 2007 2016/17
Echangeur Marais-de-Brügg 0,4 km en construction 2012 2016/17
Branche Ouest Weidteile
(tunnel, y compris jonction Bienne Centre)
1,3 km projet général dès 2019 dès 2028
City
(tunnel, y compris demi-jonction Faubourg du Lac)
0,9 km projet général dès 2019 dès 2028
Bretelle
de raccordement
de la rive droite
(tunnel)
2,2 km projet général dès 2019 dès 2028
Vigneules
(tunnel, y compris semi-jonction Rusel)
2,3 km projet général dès 2019 dès 2028

Les chantiers importants réalisés pendant la première moitié de l’année 2013
1. Déviation des conduites industrielles de juin 2012 à juin 2013
2. Exécution par étape de la paroi étanche de septembre 2012 à décembre 2013.
3. Nouvelle canalisation à la Mittelstrasse dans la zone de la sortie
du centre Brügg de janvier 2013 à avril 2013.
4. Déviation de conduites industrielles et construction d’une nouvelle canalisation
à la Mittelstrasse et d’un bassin de séparation des eaux usées
entre novembre 2012 et décembre 2013.
5. Construction d’une canalisation et d’un déversoir des eaux de pluie
de la commune de Brügg de novembre 2012 à septembre 2013.

À suivre… 🙂