Au-Delà

audela_120x160Qui a vu ce film? … Hier soir fut la première pour moi, mais je dois le revoir (…) un miracle qui ne cesse d’étonner. « Au-delà » est le mélodrame le plus abouti d’Eastwood, si l’on accepte la définition du genre par Serge Daney, selon lequel le spectateur s’identifie non pas avec un personnage mais avec le réseau symbolique dans lequel tous les personnages sont pris.

« Au-Delà » raconte l’histoire de trois personnages touchés par la mort chacun à sa façon. George (Matt Damon) est un ouvrier américain capable de communiquer avec les morts. A l’autre bout du monde, Marie (Cécile De France), une journaliste française, voit sa vie bouleversée après avoir frôlé la mort. Et lorsque Marcus, collégien à Londres, perd la personne la plus proche de lui, il a désespérément besoin de réponses. En quête de la vérité, leurs chemins vont se croiser… Ce qu’ils croient ou veulent percevoir de l’au-delà changera leur vie à jamais.

À mon avis: Les personnes qui font cette rencontre avec un être d’Amour «reviennent à la vie» transformées. La vie prend un nouveau sens pour elles, les valeurs de ce monde (compétition, orgueil, égoïsme, rentabilité, argent, pouvoir, etc.) sont renversées et elles n’ont qu’une envie: aimer les autres gratuitement et manifester l’amour qu’elles ont rencontré et vécu. Elles n’ont plus peur de la mort.

Merci de vos commentaires…